Accident Train Wavrin

Accident Train Wavrin: Le 17 octobre 2016, Nicolas, un young adult de 15 ans, perdait la compete dans un tragique mishap, fauché standard un train au entry à niveau de la gare de Wavrin. Pressé de prendre child train du matin, il s’était engagé malgré l’abaissement des barrières et les feux d’alerte côté course.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Le section des piétons, lui, restait conceivable lors du entry des trains. “Et si la gare de Wavrin avait une passerelle pour ne in addition to être obligé de traverser les voies ? Et si la gare de Wavrin ne permettait pas le section de piétons lorsque les barrières sont baissées, et si le signal sonore fonctionnait lorsque la lumière rouge clignote ?” interrogeaient alors les guardians de l’adolescent, Muriel Danel et Denis Cottin.

Depuis 6 ans, à travers leur collectif Nicolas Always, ils ont promote mis en oeuvre pour faire sécuriser la gare de Wavrin. Le section à niveau a été inscrit sur une liste prioritaire de sécurisation et en octobre 2019, une barrière piéton a été installée en gare de Wavrin. Une toute modest victoire pour la famille Danel-Cottin, qui réclame une sécurisation in addition to complète du entry à niveau.

Sur ce plan, la circumstance est suspendue an une décision du Cerema, qui doit se prononcer sur la relevance du nouvel équipement avant toute autre avancée. Mais les guardians de l’adolescent se battaient également sur le volet pénal, un viewpoint de l’affaire qui a connu une avancée majeure.

SNCF réseau et SNCF mobilités ont été mis en examen pour murder involontaire standard personne spirit, le 8 avril, annonce le père de Nicolas, Denis Cottin. En effet, la Equity an estimé qu’il avait des records graves ou concordants justifiant cette twofold mise en examen.” La famille, sur conseil de child avocat, était restée jusque-là discrète mais c’est, pour eux, une avancée très importante, après in addition to de 5 ans d’attente.

“On est déterminés, le couteau entre les gouges, assène Denis Cottin. Evidemment, ça ne nous ramènera pas Nicolas. Mais la SNCF avait fait passer mon fils pour un jeune un peu écervelé avec des écouteurs sur les oreilles qui serait old fashioned sous des barrières. La perte de Nicolas a été épouvantable, et on s’est toujours battus pour affirmer qu’il était une victime, de ce entry à niveau absolument pas sécurisé et victime de cette gare laissée à l’abandon comme beaucoup de petites gares secondaires.”

Dans ce dossier complexe, la famille devra reprise patienter plusieurs mois avant un éventuel procès, une attente qui n’effraye pas le père de Nicolas. “S’il y an une décision en notre faveur, je veux qu’elle fasse law. Que d’autres familles comme nous se disent : ils sont allés au session, nous aussi, on peut gagner.”

Contactée standard France 3 Hauts-de-France, la SNCF n’a pas souhaité faire de commentaire dans le unit de l’ouverture de cette procédure.

By Adnan